Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

Images de la page d'accueil

Cliquez pour éditer
Petits-déjeuners Science &Innovation
Retour

Exosquelettes et prothèses : mythes et réalités-15/11

séance du 15/11

Avec Guillaume Morel et Nathanaël Jarrassé

Les exosquelettes et prothèses robotisés sont aujourd’hui une réalité technologique. Pour autant, leur déploiement dans nos quotidiens, parfois annoncé avec un peu trop d’enthousiasme, n’est pas acté. Quelles sont les applications (médicales ou industrielles) que l’on peut en attendre dans les prochaines années et au-delà ? Quelles sont les questions scientifiques et technologiques auxquelles il faudra répondre pour y parvenir ? Nous essaierons de balayer ces questions en illustrant à partir d’exemples concrets.

Après un doctorat en robotique (1994) à l’université Pierre et Marie Curie, Guillaume Morel a occupé un premier poste de chercheur postdoctoral au MIT (dept of Mechanical Engineering, 1995-1996). Il est nommé maître de conférences à l’université à Strasbourg en 1997, puis fait un crochet dans le monde de l’entreprise en 2000-2001 comme ingénieur à EDF R&D. Revenu dans le monde académique, il est aujourd’hui professeur de robotique à Sorbonne Université, où il dirige une équipe de recherche en robotique médicale et un institut labellisé « Tremplin Carnot ».

Spécialiste de la conception et commande de robots, c’est en s’intéressant aux applications en chirurgie, en 2000, qu’il réalise l’importance cruciale des partenariats avec les entreprises pour déployer les résultats de ses recherches jusqu’au chevet du patient.

Il s’emploie dès lors à construire un modèle de recherche translationnelle dans son équipe, qui entreprend et conduit de nombreux projets associant médecins, industriels, et chercheurs en ingénierie. Plusieurs de ces projets ont contribué à la création de produits certifiés et commercialisés par des entreprises françaises (robot de positionnement ORION pour la radiothérapie de la société Leoni, robot Robotol de la société Collin ORL, Instrument Jaimy de la société Endocontrol, Robot Appolo en cours d’industrialisation par la société Koelis) ou à la création de startups (société GEMA pour les gérontechnologies dont il est un des co-fondateurs, société BaseCamp Vascular).

Consultez également
Séance du 21 mars 2019

Séance du 21 mars 2019

Les radiopharmaceutiques : des médicaments qui scintillentAvec Roberto Pasqualini, expert et...

26 février 2019
Séance du 21 février 2019

Séance du 21 février 2019

IMAGE DE L'ARCHITECTURE FONCTIONNELLE DE L'ENCÉPHALE : DU NEURONE AU CERVEAUAvec Christophe...

27 janvier 2019
Séance du 17 janvier 2019

Séance du 17 janvier 2019

Avec Jean-Paul Pocholle, expert scientifique senior à Thales Research & TechnologyA l’occasion...

13 janvier 2019
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus