Menu icoMenu232White icoCross32White

header.imagePlaceholder

header.clickToEdit
Retour
Dans le Nord-Ouest groenlandais, derniers villages avant le pôle Nord

Dans le Nord-Ouest groenlandais, derniers villages avant le pôle Nord

Jeudi 22 octobre 2020

Conférence présentée par Jacques Moreau, ancien directeur de recherche en embryologie moléculaire, et voyageur en Arctique

La région connue sous le nom de Thulé se trouve au Nord-Ouest du Groenland, entre 76° Nord (la baie de Melville) et 78°31’ Nord (la terre d’Inglefield). Cette région a été rendue célèbre en France par Jean Malaurie qui, dans les années 1950, y a préparé sa thèse d’Université. Thulé est aussi connue pour la base américaine qui y fut construite durant la guerre froide. La population des 800 Inuits qui y vit est actuellement répartie en 4 villages le long d’une côte escarpée et aride entaillée par de nombreux fjords. Par son découpage en fractales, elle s’étend sur près de 1000 km, de l’ancien village de Etah au village de Savissivik. Les villages inuits se trouvent pris entre la mer et la calotte glaciaire qui les surplombe. Pendant plusieurs mois de l’année, la population est coupée du monde, du fait de l’hiver polaire qui transforme la mer en banquise. Le seul moyen de transport qui les relie alors au reste du Groenland est l’avion. La baie de Melville n’a été connue des européens qu’au début du 19ème siècle, découverte par John Ross puis décrite par le très controversé Robert Peary qui y vécut plusieurs années afin de préparer sa tentative pour être le premier homme à atteindre le pôle Nord. Dans le début des années 1950, les américains y établirent la base militaire de Thulé, base pouvant accueillir jusqu’à 10.000 GIs. Cette base, avec sa piste de plusieurs kilomètres de long, initialement faite pour les bombardiers B52, est toujours entretenue et peut être réactivée à tout moment. Les Inuits de cette région font partie des dernières populations les plus septentrionales de la planète. Leur seule ressource est la chasse. Qaanaaq, le principal village de la région (621 habitants) regroupe les populations des différents villages qui ont été désertés au cours de ces récentes années. Siorapaluk, situé à 150km au nord de Qaanaaq est le dernier village de la planète avant le pôle Nord.

Jacques Moreau, membre de l’Association des Anciens et Amis du CNRS, est passionné de Grand Nord ; depuis plus de 20 ans, il réalise des raids dans les régions arctiques en solitaire et en autonomie complète.

Inscription gratuite mais obligatoire : ballutau@gmail.com

Pièce d’identité exigée à l’entrée - masque obligatoire

Consultez également
Dans le Nord-Ouest groenlandais, derniers villages avant le pôle Nord

Dans le Nord-Ouest groenlandais, derniers villages avant le pôle Nord

Jeudi 22 octobre 2020Conférence présentée par Jacques Moreau, ancien directeur de recherche en...

21 septembre 2020
Où en est-on avec ITER, ce projet unique au monde ?

Où en est-on avec ITER, ce projet unique au monde ?

Jeudi 3 décembre 2020Apprivoiser la fusion nucléaire sur Terre, tel est le but du programme...

20 septembre 2020
        Jardins ALBERT-KAHN

        Jardins ALBERT-KAHN

Mardi 13 octobre 2020   dix personnes maxiLe jardin, conçu entre 1895 et 1920 par Albert Kahn et...

16 février 2020
MATISSE  - Centre Georges Pompidou

MATISSE  - Centre Georges Pompidou

jeudi 5 novembre 2020   15 personnes maxiÀ l’occasion du cent-cinquantième anniversaire de la...

26 janvier 2020
Man Ray et la mode - Musée du Luxembourg

Man Ray et la mode - Musée du Luxembourg

ANNULEArtiste proche des mouvements Dada et Surréaliste, Man Ray (1890-1976) devient photographe...

26 janvier 2020
LOUIS DE FUNES - Cinémathèque française - Musée du cinéma

LOUIS DE FUNES - Cinémathèque française - Musée du cinéma

ANNULÉCélébrée par cinq générations de spectateurs, la force comique de Louis de Funès est...

26 janvier 2020
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus