Menu icoMenu232White icoCross32White

Images de la page d'accueil

Cliquez pour éditer
Retour
Aristide Maillol (1861 - 1944) - La quête de l'harmonie

Aristide Maillol (1861 - 1944) - La quête de l'harmonie

Musée d'Orsay, 10 mai 2022 à 14h

Le musée d'Orsay consacre, du 12 avril au 21 août 2022, une rétrospective-événement au sculpteur Aristide Maillol. Depuis l’« Hommage à Maillol » organisé en 1961 au musée national d’Art moderne pour le centenaire de sa naissance, Aristide Maillol n’a pas bénéficié de véritable monographie dans un musée parisien. Le musée d’Orsay lui consacre enfin une grande rétrospective. Aristide Maillol est un peintre, un sculpteur et un tapissier français, surtout connu pour ses sculptures monumentales de nus féminins réalisées dans une esthétique classique et simplifiée

L'exposition Aristide Maillol (1861-1944), La quête de l'harmonie retrace la carrière de l'artiste, de ses débuts en peinture et dans les arts décoratifs à ses sculptures majeures, comme Méditerranée et Monument à Cézanne. Elle dévoile un processus créateur empreint d'un classicisme novateur et la recherche de la perfection formelle Ainsi, avec plus de 200 œuvres, cette exposition chronologique retrace l’évolution de l’œuvre de Maillol, dont les pratiques se multiplient. Elle se consacre notamment à l’attachement de l’artiste pour la Catalogne, sa terre natale, ainsi qu’à sa fascination pour ses modèles féminins. Maillol développe un style figuratif unique qui ressemble à celui des statues grecques classiques

Maillol passe avec aisance de l’esquisse au monumental, dans des allers-retours continuels. L’imposant Monument à Cézanne constitue le pivot d’une section qui invite à plonger dans son processus créateur.

Maillol est venu tard à la sculpture. D’abord peintre, il se tourne vers la tapisserie et les arts décoratifs. Mal connue, cette première partie de sa carrière montre un artiste désireux de retrouver les principes du décor mural. Il découvre la sculpture vers 1895 seulement, d’abord sur bois et de petites dimensions

L’exposition présente dans un face-à-face inédit la première Méditerranée réalisée pour son mécène, le comte Harry Kessler (1905, Fondation Oskar Reinhart, Winterthur) et la seconde, commandée dix-huit ans plus tard par l’État français (musée d’Orsay). Cette sculpture apparaît comme le manifeste du « retour à l’ordre » dont Maillol est un acteur majeur : proscrivant toute recherche d’expression, il instaure un nouveau classicisme et inscrit des corps féminins, à l’anatomie charpentée et sensuelle, dans des formes géométriques simples.

Documents
icoPaperclip32Dark Aristide Maillol, musée d'Orsay.pdf
0 commentaire(s)
Aucun commentaire pour le moment.
Consultez également
                             Impression, soleil levant

                             Impression, soleil levant

"Face au soleil" , un astre dans les arts,Musée Marmottan Monet, le 18 octobre 2022Le 13...

10 juillet 2022
 Labourage nivernais - Rosa Bonheur -  Huile sur toile  (1849)

 Labourage nivernais - Rosa Bonheur -  Huile sur toile  (1849)

Datée de 1849, cette scène décrit le premier labour, appelé sombrage, que l'on effectue au début...

8 juillet 2022
Louis Pasteur, du cristal à l'hôpital

Louis Pasteur, du cristal à l'hôpital

Le 13 juin à 14h au CNRS, 3 rue Michel-Ange, Paris 16èmeLes découvertes de Louis Pasteur furent...

30 avril 2022
      Pionnières, artistes dans le Paris des années folles

      Pionnières, artistes dans le Paris des années folles

Musée du Luxembourg, 22 avril 2022 à 11h15À travers la présentation de peintures, sculptures,...

25 février 2022
                        Excursion à Barbizon

                        Excursion à Barbizon

Le 19 mai 2022Nous vous convions, pour le printemps 2022, à la visite d’un lieu enchanteur :...

1 janvier 2022