Menu icoMenu232White icoCross32White

Images de la page d'accueil

Cliquez pour éditer

Le groupe Occitanie Ouest inclut les départements : Ariège (9) Aveyron (12) Haute Garonne (31) Gers (32) Lot (46) Hautes Pyrénées (65) Tarn (81) et Tarn et Garonne (82)

 

 Membres du bureau:

Maurice Dalens

Martine Defais

Liliane Gorrichon

Daniel Guédalia

Marie Josiane Lacout

Monique Mauzac (Trésorière)

Nicole Paillous

Anne Marie Zerr

 

 

 

 

 

Représentant Régional: 

Yvan SEGUI

( 06 26 07 62 34)

yvan@segui.eu

Compte rendu de la conférence du Professeur Francis Hallé pour l’A3CNRS le 15 juin 2022

L’A3 « Occitanie Ouest »  a eu le privilège de recevoir le mercredi 15 juin le professeur Francis Hallé pour une conférence portant sur des manifestation d’« intelligence » chez les plantes.

Le professeur Hallé est un botaniste internationalement reconnu et que beaucoup de non spécialiste connaissent à travers une expérience originale appelée « le radeau des cimes » (photo) qui a permis avec un minimum de perturbations d’explorer la faune et la flore qui se développe dans la canopée des forêts tropicales.

Un de ses projets actuels consiste à recréer dans une zone transfrontalière une forêt primaire de quelques dizaines de milliers d’hectares en europe. Une association a été créée pour cela et nous invitons nos adhérents à aller sur le site de l’association (www.foretprimaire-francishalle.org  ) ou, mieux, de la soutenir.

Peut-on parler d’intelligence des plantes ?

Ce sujet pose la question de la définition de l’intelligence. FH fait remarquer que la définition de l’intelligence se base sur l’intelligence de l’homme ! Les plantes n’ont pas la parole ! Cependant une manière de définir cette intelligence pourrait être « la capacité à résoudre des problèmes qui menacent la survie ou la reproduction des plantes ».

FH nous donne des exemples de l’intelligence des plantes, essentiellement des arbres, découverts au fil des dernières décennies dans des contextes très variés :

  • La timidité des arbres. Les branches d’arbres voisins de même espèce ne se touchent pas. Ceci permettrait de limiter la transmission des parasites.

  • Changements biochimiques dans les plantes pour échapper à la prédation : exemple des acacias (production de tannins) pour dissuader la prédation par les gazelles, et communication du danger aux autres arbres situés sous le vent pour qu’ils anticipent l’attaque.

  • Résistance au feu : cyprès qui dégazent leurs composés inflammables à l’approche de la chaleur du feu et communiquent aux cyprès voisins qui dégazent avant la montée en température.

  • Mimétisme pour échapper à la prédation : liane qui prend l’aspect de son support pour se cacher.

  • Protection de la reproduction : hêtres qui protègent la croissance de jeunes arbres issus de leurs propres graines alors qu’ils se désintéressent des jeunes pousses issues des autres arbres.

  • Adaptation à un changement d’environnement : descente de cime d’arbres isolés pour diminuer la vulnérabilité au vent ; les arbres peuvent rapetisser !!

 Yvan Segui 

 

Exposé et débat sur le comité d'éthique du CNRS: le jeudi 21 avril de 14h à 16h : Conférence/débat de Michèle Leduc, directrice de recherche CNRS émérite  et membre du comté d'éthique du CNRS de 2022 à 2021→En savoir +

L'une des missions du Comité d'Ethique du CNRS (COMETS) est de promouvoir la responsabilité et l'intégrité dans la recherche scientifique. Les différents formes de manquements à l'intégrité, incluant le plagiat, seront analysées, ainsi que les moyens de les détecter et de les prévenir. Elles seront mises en relation avec l'inflation des publications, conséquence d'une stratégie de l'excellence et de l'évaluation mal adaptée à la créativité. Les risques du harcèlement moral et des conflits d'intérêts dans la recherche seront aussi évoqués.; 

La seconde mission du COMETS est l'étude des conséquences sociales de l'exercice de la recherche. Un exemple sera fourni avec un panorama de la communication scientifique -richesse et dérives-  tant à  l'intérieur de la communauté des chercheurs qu'avec le public et les décideurs pendant la crise sanitaire.

La conférence a été retransmise en visio-conférence