Menu icoMenu232White icoCross32White

header.imagePlaceholder

header.clickToEdit

Reprogrammation des activités dès que possible

La réunion du Bureau  s'est tenue le 17 juin 2020 au domicile de Mireille Bruschi, les locaux du CNRS n'étant pas encore accessibles. Ce jour-là, le vent agitait la Méditerranée... Nous avons passé en revue les sorties que nous avions dû annuler et que nous avons l'intention de reprogrammer dès que possible.

 

 Compte rendu de la visite du 19 octobre / Découverte du projet ITER  à Cadarache

 

 

Alambic ancien à l'origine de la création de l'Occitane par Olivier Baussan

 

C'est un groupe réduit, pour cause de situation sanitaire, qui a finalement pu se rendre en covoiturage, le 19 octobre 2020, faire les visites de l'usine de l'Occitane à Manosque et du chantier ITER (initialement programmées pour le 19 mars) . Au cours de cette journée provençale, les participants ont pu faire la visite guidée de l'usine mondialement connue des produits cosmétiques l'Occitane, fondée en 1976 par Olivier Baussan. Quelques emplettes ont suivi dans le magasin attenant. A quelques centaines de mètres, c'est le restaurant "Le Provence" qui a accueilli le groupe (masqué !) pour une pause gourmande appréciée de tous. L'après-midi a été consacré à la visite guidée du chantier ITER, effectuée en car après la présentation du projet en salle, d'une durée de 50 mn, par un chercheur travaillant sur le site. Pour rappel, ITER est l'un des projets les plus ambitieux au monde dans le domaine de l'énergie. Il représente l'aboutissement de 40 ans d'expériences scientifiques menées simultanément dans le monde. Sur le site de Cadarache, 35 pays se sont engagés dans la construction du plus grand tokamak jamais conçu, une machine qui a pour objet de démontrer que la fusion (l'énergie du Soleil et des étoiles) peut être utilisée comme source d'énergie à grande échelle, non émettrice de CO2, pour produire de l'électricité. Une collaboration internationale sur l'énergie de fusion a été lancée en 1985. Les membres d'ITER (la Chine, l'Union européenne, l'Inde, le Japon, la Corée, la Russie et les Etats-Unis) se sont engagés dans une collaboration de 35 ans pour construire et exploiter l'installation expérimentale ITER. Un réacteur de démonstration pourra être conçu sur la base de ce retour d'expérience. Quelques chiffres : le site ITER s'étend sur une surface de 180 hectares, sa plateforme sur 42 hectares (l'équivalent de 60 terrains de football), le radier du Complexe tokamak supportera quelque 400 000 tonnes, y compris les bâtiments, le tokamak de 23 000 tonnes (trois fois plus lourd que la Tour Eiffel) et ses systèmes (400 000 tonnes représentent  plus que le poids de l'Empire State Building à New York) ; chacune des dix-huit bobines de champ toroïdal du tokamak ITER (17 m de haut et 9 m de large) pèsera 310 tonnes (soit le poids d'un Boeing 747-300 à pleine charge), etc...  Le groupe a été impressionné par le gigantisme du projet et a été satisfait de mener à bien ces visites.

 Mireille Bruschi

 

 

Construction des bobines de chant toroïdal du tokamak ITER

 

Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus