Menu icoMenu232White icoCross32White

Images de la page d'accueil

Cliquez pour éditer
Retour
Escapade à Figeac et ses environs 28/29/9/2021

Escapade à Figeac et ses environs 28/29/9/2021

Nous nous sommes retrouvés 25 membres de l’a3 Occitanie Ouest à 8h à Ramonville pour enfin concrétiser cette sortie prévue de longue date. C’est en effet la troisième tentative qui aura été la bonne ; les deux premières en mai 2020 puis octobre 2020 ayant du être annulées pour raisons sanitaire. Ce n’est pas un record pour notre communauté puisque ce n’est qu’à la quatrième tentative que nous avons pu visiter l’observatoire du pic du midi. La ténacité est probablement l’une de nos vertus. Malgré le soin apporté à la préparation de cette sortie, le début de sa réalisation n’a pas été simple. Quelques jours avant le 28, la visite de la société Ratier-Figeac qui fabrique des éléments métalliques pour l’aéronautique a du être annulée par nos hôtes pour raisons sanitaires. En catastrophe et avec l’aide appréciable et appréciée de Marie Josette Lacout, une de nos membres nous avons pu remplacer cette visite par celle d’une société qui fabrique et commercialise des compléments alimentaires.

Il était probablement écrit que ce voyage serait compliqué car au lieu des 90 mn de route pour gagner notre destination c’est plus d’une heure supplémentaire qui aura été nécessaire à cause de difficultés de circulation sur la rocade toulousaine. Nous avons dû, dans l’urgence et dans le bus qui nous amenait à destination modifier le programme de la journée. Heureusement nous avons pu caler un programme bis qui finalement a pu se dérouler comme prévu.

A notre arrivée à Figeac vers 11:30 une promenade apéritive nous a fait découvrir quelques aspects de la ville savamment commentés par M.J. Lacout notre collègue habitant proche de cette ville. Un repas bienvenu nous attendait avant que nous nous retrouvions juste à temps à la porte du musée des Ecritures ( connu aussi sous le nom de Musée Champollion ) . Ce musée a appris beaucoup de choses à la plupart d’entre nous sur la naissance des écritures et les évolutions au cours des siècles. Nous y avons passé une heure et demie mais cela aurait mérité beaucoup plus et il est probable que certains d’entre nous y reviendront à titre personnel. Du dernier étage du musée une galerie donne une belle vue de la place champolion (Photo 1) Pas le temps de souffler car la visite de l’usine Nutergia à une dizaine de km du centre ville nous attendait. Cette société fabrique des compléments alimentaires et fonde son développement sur le concept de nutrition cellulaire active . Nous avons été reçus et la visite commentée pas la chargée de com de cette société. Elle nous a vanté le coté « nature » de la société ( voir la photo 2) puis nous avons pu observé les processus qui conduisent du dosage des ingrédients, leur mélange et la mise en flacon. Un apperçu de ce qui a été appelé un peu exagérément le « laboratoie » puis le hall d’emballage et d’expédition des commandes ont complété la visite. Si beaucoup avions quelques doutes sur les effets de ces préparations sur notre santé il faut reconnaître le succès commercial et une création d’emploi importante pour la région figeacoise. En tout cas ce fut pour tous la découverte de ce type d’entreprise.

storage?id=2138979&type=picture&secret=rD47IE1fAobcwv6YBVQbRPXTJm2qvcuWn7Y0mXbS&timestamp=1644080585

Compte rendu

Retour à Figeac pour nous installer à l’hôtel du pont d’or, admirablement situé sur les bords de la rivière ( un peu frais cependant pour prendre l’apéritif en terrasse) et très

Aproche du centre historique de la ville. Un dîner bien préparé ou les conversation furent d’autant plus nombreuses que cette sortie marquait la reprise de nos activités après de nombreux mois de mise en veille.

Après un bon petit déjeuner nous étions fin prêts pour cette deuxième journée qui s’annonçait aussi dense que la première. Nous avons commencé par deux heures de visite guidée du centre ville. Magnifiques restaurations , un bon apperçu de ce que dut être cette cité au temps de sa splendeur vers les 13ième et 14 ième siècle. Nombreuses demeures très caractéristiques avec des arcades marquant les commerces ouverts sur la rue qui se tenaient là jadis, surmontés de un ou deux étages d’habitation plus ou moins riches et ornés le tout couronné par des greniers ouverts ou les habitants jadis entreposaient les récoltes ( photo 3). La guide n’a eu aucun mal à nous convaincre de revenir plus tard pour flâner tout à loisir dans ces rues remarquables. Nous nous souviendrons aussi de l’impression de hauteur laissée par l’église abbatiale et de son histoire un peu tumultueuse des relations entretenues avec Cluny puis Sainte Foi de Conques en passant par « l’expédition » qui a permis de récupérer des reliques qui devaient assurer la notoriété du lieu.

storage?id=2138981&type=picture&secret=EPZvch0UwWYCXQEdb7Oe7vJAAKKkRwRwW8QcKyNS&timestamp=1644080646

Pas trop le temps de souffler puisque nous étions prévu pour le déjeuner près de la grotte de Pech Merle avec une visite prévue à 14h. Trajet d’un peu plus d’une heure en bus le long de la magnifique vallée du Célé commentée par Marie Josette Lacout puis pression auprès du service de restaurant pour un repas en moins d’une heure,ce qui, pour un groupe de 25 personnes est un vrai exploit. Petite émotion en arrivant à l’entrée des grottes ou nous apprenons que notre visite n’a pas été enregistrée. Heureusement peu d’affluence en cette période et avec un seul petit quart d’heure de décalage nous avons pu voir ou revoir les trésors de cette grotte encore ouverte au public contrairement à d’autres sites remarquables ou des fac similés ont été réalisés à l’attention des visiteurs comme à Lascaux par exemple. Des peintures célèbres dans le monde entier ; d’émouvantes empreintes de pieds, probablement d’enfants, figés dans l’argile depuis des millénaires ; on retiendra une représentation rare d’homme blessé ainsi que de surprenantes formations de « toupies » résultant de l’accrétion de calcite autour d’impuretés qui sont ensuite polies par rotation autour de leur axe. Retour sans problème vers notre point de départ ou nous sommes arrivés vers 19h. Deux journées très denses (dire que le programme était sensiblement plus chargé) que nous avons tous bien apprécié et cela d’autant plus que c’était la première fois que nous nous retrouvions depuis bien longtemps.

0 commentaire(s)
Aucun commentaire pour le moment.
Consultez également
Déambulation dans l'univers des femmes scientifiques (26 avril 2022)

Déambulation dans l'univers des femmes scientifiques (26 avril 2022)

26 avril 2022 – campus Rangueil - Université Paul Sabatier, ToulouseLe mardi 26 avril, par une...

Yvan SEGUI
16 mai 2022
Visite de la plateforme Hydrogène, 18/11/2021

Visite de la plateforme Hydrogène, 18/11/2021

Toulouse , campus INPT le 18 novembre 2021Prévue de longue date et reportée pour raisons...

5 février 2022
Visite du musée du Pastel : 17/06/2021

Visite du musée du Pastel : 17/06/2021

Pour retrouver les contacts un peu distendus par les restrictions imposées par la crise...

2 février 2022
Visite pédestre deToulouse le 26/3/2021

Visite pédestre deToulouse le 26/3/2021

Les contraintes sanitaires nous ont conduit à annuler ou reporter les évènements prévus mais...

26 mars 2021
          INITIATION à la LECTURE des HIEROGLYPHES

          INITIATION à la LECTURE des HIEROGLYPHES

présente parRichard TISSEYRE25 membres environ de notre association se sont retrouvés le Jeudi...

Yvan SEGUI
1 janvier 2021